Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Gouverneurs
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Les Romains avaient accoutumé d’envoyer des gouverneurs dans les provinces qui leur obéissaient et dans les royaumes qu’ils avaient réduits en province. Voici la suite des gouverneurs de Syrie, recueillie par M. Boivin l’aîné.

Gouverneurs romains en Syrie avant Jésus-Christ

An.

62. Scaurus. App. Syriaq. Joseph. Antiquités judaïques, livre 24 chapitre 8 et 9 et Guerre, 1.5, 6.

62. L. Martius Philippus. App. Syr.

59. Cn. Lentulus Marcellinus. App. Syr.

57. Gabinius. App. Syr et Parth. Joseph. 14. X. 11. Cic pro Sextio.

53. M. Licinius Crassus. Joseph. 14. 12. App. Syr et Parth.

53. C. Cassius Longinus, pour Crassus, absent. Ios. 14 in.

52. Bibulus. Cic ad Attic, livre 6. Epist.5. App. Syr et Parth. Saxa. App. Syr.

49. Metellus Scipion. Jos. 14. 13. Coes. Guer. Civ.,1.1. Plutarq. Cic.

47. Sext. Jul. César. Joseph. Antiquités judaïques 14.17 et Guer. 1. 8. Appien, Civil. 1. 3 et 4. Dion… Hirtius, Guer d’Alex.

45. L. Statius Murcus, ou Marcus. Strab livre 16.

La Judée ayant été réduite en province par les Romains, après le bannissement d’Archélaüs, tétrarque de ce pays, on y envoya des gouverneurs, qui sont quelquefois nommés proeses, et quelquefois procurator, prcetor, intendant, président, gouverneur. Ils étaient soumis aux empereurs et même aux gouverneurs de Syrie, dont la Judée faisait partie.

Le premier gouverneur [lisez procurateur] envoyé en Judée, après le bannissement d’Archélaüs, fut Coponius, chevalier romain, qui la gouverna depuis l’an de Jésus-Christ 9, qui est le 6 de l’ère vulgaire, jusqu’à l’an 13 de Jésus-Christ, 10 de l’ère vulgaire. Dans le même temps, Publius Sulpicius Quirinius était gouverneur de Syrie. C’est ce Quirinius dont parle saint Luc (Luc 2.2).

Marcus Ambibucus, ou Ambivius, succéda à Copone vers l’an 10 de l’ère vulgaire. Il gouverna peut-être trois ans, jusque vers l’an 13 de l’ère vulgaire ; car le temps de songouvernement n’est pas exprimé dans Josèphe.

Annius Rufus succéda à Ambibucus, vers l’an 13 de l’ère vulgaire, et gouverna un an ou deux.

Valerius Gratus succéda à Rufus, et gouverna depuis l’an 15 ou 16 de l’ère vulgaire, jusqu’en l’an 26 ou 27 de Jésus-Christ, pendant onze ans.

Ponce Pilate succéda à Gratus vers l’an 26 ou 27 de l’ère vulgaire, et gouverna la Judée jusqu’à la fin de l’an 36, qui est l’an 39 depuis la véritable naissance de Jésus-Christ.

Marcel fut envoyé en l’an 36 de l’ère vulgaire en la place de Pilate, pour gouverner la Judée, par Vitellius, gouverneur de Syrie.

L’année suivante, 37 de l’ère vulgaire, première de Caïus Caligula, la Judée retourna à son premier état, et fut donnée, sous le titre de royaume, à Agrippa.

Mais, après sa mort, arrivée en l’an 44 de l’ère vulgaire, et 47 de Jésus-Christ, la Judée fut de nouveau réduite en province, et l’empereur Claude y envoya Cuspius Fadus en qualité de gouverneur ou d’intendant. Il la gouverna environ deux ans, jusque vers l’an 46 de l’ère vulgaire.

Tibère Alexandre, fils d’Alexandre, alabarque des Juifs d’Alexandrie et neveu de Philon, abandonna sa religion et fut fait gouverneur de Judée en l’an 46 de l’ère vulgaire. Il gouverna la province pendant deux ans, jusqu’en l’an 48 de l’ère vulgaire.

Ventidius Cumanus succéda à Tibère Alexandre en l’an 48, et gouverna la Judée jusqu’en l’an 52 de l’ère vulgaire.

Felix, affranchi de l’empereur Claude, fut envoyé pour gouverner la Judée en l’an 52, et la gouverna jusqu’en l’an 60 de l’ère commune.

Porcius Festus fut envoyé en sa place, la même année 60, et mourut en Judée l’an 62 de l’ère vulgaire.

Albin lui succéda et arriva en Judée et l’an 62, et gouverna la Judée jusqu’en l’an 64 de l’ère vulgaire.

Gessius Florus lui succéda sur la fin de l’an 64, ou au commencement de l’an 65 de l’ère vulgaire. C’est le dernier gouverneur particulier qu’ait eu la Judée. Il y alluma la guerre par sa mauvaise conduite. On ne sait ce qu’il devint depuis l’an 66 de l’ère vulgaire. La ville de Jérusalem fut prise et ruinée en l’an 70 de l’ère vulgaire. La révolte des Juifs commença en l’an 66 [Voyez, parmi les pièces préliminaires du premier volume, page 67, une meilleure liste des gouverneurs de Syrie et des procurateurs de Judée].