Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Goata
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Ou Golgotha, ou plutôt Golgotha, ou Gulgultha, signifie un crâne. On donna ce nom à une montagne voisine de Jérusalem, au couchant et au nord de cette ville, ou à cause de sa forme, qui approchait du crâne humain, ou parce qu’on y exécutait les criminels, ou parce qu’on croyait que la tête du premier homme y avait été enterrée. C’est cette montagne que nous appelons communément Calvaire, d’un nom dérivé du latin calvaria, qui signifie le crâne, comme golgoltha, eu hébreu, ou en syriaque. Jésus-Christ y fut crucifié et enseveli dans le jardin de Joseph d’Arimathie, dans un tombeau creusé dans le roc l’empereur Adrien, en rétablissant Jérusalem, sous le nom d’Aelia, profana le sacré tombeau du Sauveur, en le faisant combler, et mettant par-dessus des figures d’idoles les plus infâmes. Mais Dieu ayant inspiré à l’impératrice Hélène, mère de Constantin, la dévotion de rendre à ces saints lieux l’honneur qui leur est dû, elle fit nettoyer le tombeau du Sauveur, et fit bâtir par-dessus une église magnifique, qui subsiste encore aujourd’hui [Voyez Calvaire].

C’est la tradition de tout l’Orient, que le premier homme a été enterré sur le mont Calvaire, ou Golgotha, où le Sauveur a souffert la mort. Les Syriens et les Arabes appellent cette montagne Cranion, ou Acranion, à cause du crâne d’Adam qu’ils croient y être enseveli. Les mahométans ont un livre dans lequel on lit un dialogue entre Jésus-Christ et le crâne d’Adam.