Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Gessur
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Gessur (1)

Il y a un Gessur voisin des Philistins et des Amalécites, dont il est parlé dans Josué et dans le premier livre des Rois (1 Samuel 27.8). Sa demeure était entre le pays des Philistins et l’Égypte. Mais comme ce pays, qui anciennement était habité, fut dans la suite réduit en solitude, ainsi que l’Écriture le marque (1 Samuel 18), on ne peut qu’au hasard marquer la situation de ces Gessuriens. Ce pays de Gessuri paraît avoir été situé, suivant Barbié du Bocage, au sud-est de celui des Philistins, probablement sur les confins de Juda et non loin du fleuve Sihor. De Sicéleg, qu’Achis, roi de Geth, lui avait donnée pour demeure, David y fit plusieurs courses dont le pillage et l’incendie furent, en général, les résultats.

Gessur (2)

Au delà du Jourdain, dans la demi-tribu de Manassé. Ces Gessuriens sont joints avec ceux de Machati (Deutéronome 3.14 Josué 12.5), et il est dit qu’ils demeurèrent dans leur pays, et n’en furent pas chassés par les Israélites (Josué 13.13). Isboseth, fils de Saül, fut reconnu roi par ces Gessuriens et par les Israélites de Galaad (2 Samuel 2.8). [Voyez l’article suivant].

Gessur (3)

Dans la Syrie, avait son propre roi indépendant, dont David avait épousé la fille, de laquelle il eut Absalom (2 Samuel 15.8). Absalom, après le meurtre d’Amnon, son frère, se retira chez le roi de Gessur, son aïeul maternel (2 Samuel 14.37). Il y a toutefois lieu de douter que ce roi et ce pays de Gessur soit différent de celui de Gessur de delà le Jourdain, puisque dans les Paralipomènes (1 Chroniques 2.23) il est dit que Jaïr prit Gessur et Aram, ou (Gessur de Syrie) et les avoth, ou les bourgades de Jaïr.

Le géographede la Bible de Vence reconnaît que ces deux Gessur peuvent être le même sous les noms de Gessur (2 Samuel 3.3 ; 23.39), et de Gessuri (Deutéronome 3.14 ; Jos. 23.2-11, 13). Barbié du Bocage ne reconnaît qu’un pays sous ce double nom. Voici son article sur ce pays :

Gessur ou Gessuri, partie de la Syrie située sur la limite de la Palestine, au N., et avec les habitants de laquelle les membres de la tribu de Manassé vécurent en bonne intelligence. Il semble, d’après Josué, que ce pays, qui confinait avec celui d’Argob et le territoire de Basan, ait fait partie de la demi-tribu E. de Manassé ; et cependant, d’après les autres passages de la Bible, il paraît n’avoir été que contigu au territoire de cette tribu. Ce qui tend surtout à le faire croire, c’est que, tandis que partout dans le territoire les rois sont tués ou ont disparu, ici ils se sont maintenus ; ils existent même au temps de David, à qui Tholmaï, l’un d’eux, donne sa fille en mariage. De cette union naquit le fougueux Absalon, qui vint à Gessur, chez son aïeul, comme dans un lieu de refuge, d’où Joab le ramena à Jérusalem. Ce pays de Gessur devait être une partie de ce que l’on a appelé depuis Trachonitide et Iturée.