Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Gerbe
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Le lendemain de la fête de Pâque (Lévitique 23.10-12) on apportait au temple une gerbe, comme les prémices de la moisson des orges ; et voici les cérémonies qui s’y observaient. Le quinzième de nisan au soir, lorsque la fête du premier jour de la pâque était passée, et que le second jour, qui était jour ouvrable, était commencé, la maison du Jugement députait trois hommes, pour aller en solennité cueillir la gerbe d’orge. Les villes des environs s’assemblaient pour voir la cérémonie l’orge se cueillait dans le territoire de Jérusalem. Les députés demandaient par trois fois si le soleil était couché ; et on leur répondait trois fois qu’il l’était. Ensuite ils demandaient trois fois la permission de couper la gerbe ; et trois fois on la leur accordait. Ils la moissonnaient dans trois champs divers avec trois faucilles différentes, et on mettait les épis dans trois cassettes, pour les apporter au temple.

Lorsque la gerbe, on, si l’on veut, les trois gerbes étaient au temple, on les battait dans le parvis ; et du grain qui en résultait, on en prenait un plein geinte, c’est-à-dire environ trois pintes, après l’avoir bien vanné, bien rôti et concassé. On répandait par-dessus un log d’huile, c’est-à-dire un demi-setier, un poisson et.un peu plus. On y ajoutait une poignée d’encens ; et le prêtre qui recevait cette offrande, l’agitait devant le Seigneur, vers les quatre parties du monde, en forme de croix. Il en jetait une partie sur l’autel, et le reste était à lui. Après cela chacun pouvait commencer sa moisson.