Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Gerara
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Ou Gerare, ville des Philistins, au midi des terres de Juda (Genèse 10.19). cette ville avait des rois nommés Abimélech, du temps d’Abraham et d’Isaac ; et ces deux patriarches ayant été obligés de demeurer quelque temps à Gérare, furent obligés, pour conserver leur vie, de dire que leurs femmes n’étaient que leurs sœurs. On peut voir la Genèse (Genèse 21 et Genèse 26), et les articles d’Abimélech, d’Abraham et d’Isaac.

Gérare était fort avancée dans l’Arabie Pétrée, étant à vingt-cinq milles d’Eleuthéropolis, au delà du Daroma, c’est-à-dire, de la partie méridionale du pays de Juda. Moïse dit qu’elle était entre Cadès et Sur (Genèse 20.1). Saint Jérôme, dans ses Traditions hébraïques sur la Genèse, dit que de Gérare à Jérusalem, il y a trois jours de chemin. Il y avait près de Gérare un bois, dont il est fait mention dans Théodoret ; et un torrent sur lequel était un monastère d’hommes, dont parle Sozomène. Moïse (Genèse 26.27) parle aussi du torrent ou de la vallée de Gérare. Sozomène parle d’une petite ville de Gerres, à cinquante stades de Peluse ; et on lit dans les livres des Machabées, que Judas fut établi gouverneur de toute la côte depuis Ptolémaïde jusqu’aux Gerréens (2 Machabées 13.24). On a confondu Gérare avec Bersabée, avec Ascalon, avec Aluz, avec Arad [Un écrivain trop connu a nié, dans le siècle dernier, que la ville de Gérare eût existé. Voyez mon Histoire de l’Ancien Testament, tome 1 pages 53, col. 2].

Gerasa