Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Esebon
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Esebon (1)

Fils de Gad (Genèse 46.1-6), fonda apparemment, ou rétablit la ville d’Esebon.

Esebon (2)

[ou plutôt Hesebon, ville célèbre au delà du Jourdain, nommée autrement Esbus, Cheston, Chasphon, Chascor.

Elle était, dit Eusèbe, à vingt milles du Jourdain, vers l’orient. Elle fut donnée à la tribu de Ruben (Josué 13.17) : mais apparemment qu’elle fut recédée à celle de Gad, puisqu’elle se trouve parmi les villes que cette tribu donna aux lévites pour leur demeure (Josué 21.37 ; 2 Chroniques 6.8). Elle avait d’abord appartenu aux Moabites, sur lesquels le roi Séhon l’avait conquise. Elle fut reprise par les Israélites peu de temps avant la mort de Moïse. Enfin, après le transport des dix tribus au delà du Jourdain, les Moabites s’en emparèrent (Jérémie 48.2). Pline l’attribue à l’Arabie).Salomon, dans le Cantique des Cantiques (Cantique 7.4), parle des eaux d’Esebon : et le second livre des Machabées (2 Machabées 12.16) dit que l’étang d’Esebon avait deux stades ou trois cents pas de long.

Esec