Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Diaconisse
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

(ou mieux Diaconesse). On appelait diaconisses certaines veuves ou vierges, qui servaient l’Église dans des ministères que les diacres ne pouvaient pas exercer par eux-mêmes ; comme

1° De garder les portes de l’endroit de l’Église où les femmes s’assemblaient ; car elles ne se trouvaient pas dans les mêmes lieux que les-hommes : elles avaient dans l’église des places séparées.

2° Les diaconisses aidaient à déshabiller les femmes avant le baptême, et à les habiller au sortir des saints bains.

3° Elles instruisaient dans le particulier les personnes de leur sexe, et allaient visiter ceux qui étaient en prison pour la foi.

On les choisissait d’un âge mûr et avancé, de bonnes mœurs et de bonne réputation. Anciennement on les établissait en cérémonie, et avec l’imposition des mains. Saint Paul, dans l’Épître aux Romains (Romains 16.1), parle de Phoebé, diaconisse de l’Église, qui était au port de Cenchrées. Le même apôtre (Tite 5.9-10) veut que celle que l’on reçoit au rang des veuves, pour servir l’Église, n’ait pas moins de soixante ans, qu’elle n’ait eu qu’un mari, qu’on lui rende témoignage de ses bonnes œuvres ; si elle a bien élevé ses enfants, si elle a exercé l’hospitalité, si elle a lavé les pieds aux saints [c’est-à-dire aux fidèles], si elle a secouru les affligés, si elle s’est appliquée à toutes sortes de bonnes œuvres. Il exclut de ce nombre les jeunes veuves.