Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Dissolution
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Dissoudre, dissolutio, dissolvo. Ces termes latins se prennent diversement. Saint Paul désire d’être dégagé des liens du corps (Philippiens 1.23) : Cupio dissolvi, et esse cum Christo. Les paralytiques et ceux qui sont saisis d’une grande frayeur, sont sans force et sans résistance ; ils ne peuvent se soutenir, leurs nerfs sont relâchés (1 Machabées 9.55) : Dissolutus est paralysi. Et Ézéchiel (Ézéchiel 7.17 ; 29.7) : Omnes manus dissolventur. Et encore : Dissolvisti omnes renes eorum. Et (Ecclésiaste 25.31) Manus de-biles et genua dissoluta. Et Josué, v. 1 : Dissolution est cor eorum, leur cœur est tombé dans l’abattement. Isaïe (Isaïe 8.22) met dissolutio comme synonyme de angustia. Et Nahum parle de la dissolution, de l’abattement des genoux (Nahum 2.10-11) : dissolutio geniculorum. Dans les Proverbes (Proverbes 18.9), mollis et dissolutus marque un homme qui est mou et lâche dans son travail. Et ailleurs (Proverbes 19.15) : Anima dissoluta esuriet, l’âme lâche et paresseuse languira de faim.

Dissolvere templum Dei, ou Dissolvere opus, dans le Nouveau Testament, signifie le ruiner, le détruire.