Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Dineens
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Salmanasar, roi d’Assyrie, avait emmené (an 718 avant Jésus-Christ) une partie du peuple d’Israël en captivité, et laissé l’autre dans le pays, qui fut administré par des gouverneurs assyriens. Il est à croire que dans la suite il y eut une révolte des Israélites contre cette domination étrangère. Assar Haddon, petit-fils de Salmanasar, les fit tous transporter au delà de l’Euphrate (an 672 avant Jésus-Christ), et-pour repeupler l’ancien royaume d’Israël, il y fit venir des habitants de Babylone, de Cutha, d’Avah, d’Emath, et de Sepharvaim (2 Rois 17.24), et encore d’ailleurs, sans doute. Ils furent dans la suite nommés Samaritains. Lorsque les Juifs furentrevenus de la captivité et qu’ils se furent mis à bâtir un temple à Jérusalern (an 535 avant Jésus-Christ), les Samaritains leur demandèrent à contribuer avec eux à cette construction ; mais les Juifs, qui les considéraient comme des ennemis, et qui savaient qu’ils mêlaient les superstitions idolâtriques au culte du vrai Dieu, ne crurent pas devoir agréer leur demande. Alors les Samaritains s’appliquèrent à traverser l’entreprise des Juifs autorisée par Cyrus ; ils gagnèrent par argent le satrape et ses conseillers, et vinrent à bout de faire suspendre les travaux, par suite d’une lettre calomnieuse que ces ministres écrivirent à Cambyse, fils et successeur de Cyrus. Dans cette lettre, immédiatement après leurs noms et leurs qualités, ils mentionnent les Samaritains en les distinguant par le nom primitif de chacune de leurs colonies envoyées par Assar-Haddon, qu’ils appellent Asenaphar : ce sont les Dinéens, les Apharsathachéens, les Terphaléens, les Apharséens, les Erchuéens, les Babyloniens, les Susanéchéens, les Diévéens, et les Élamites, et les autres d’entre les peuples que le grand et glorieux Asenaphar a transportés et fait demeurer dans les villes de Samarie, etc.