Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Adama
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Adama (1)

Une des cinq villes criminelles qui furent brûlées du feu du ciel, et ensevelies sous les eaux de la mer Morte (Genèse 19.24). Elle était la plus orientale de celles qui furent submergées ; et il y a apparence ou qu’elle ne fut pas entièrement abîmée sous les eaux, ou que les habitants du pays rétablirent une nouvelle ville de même nom sur le bord oriental de la mer Morte, car Isaïe, selon les Septante, dit (Isaïe 15) que Dieu détruira les Moabites de la ville d’Ar et les restes d’Adama [Il ne m’est pas facile de comprendre comment la ville d’Adama, l’une de celles qui furent ensevelies sous les eaux de la mer Morte, ne fut pas entièrement abîmée sous les eaux. Moïse nous apprend que ces villes furent détruites par le feu du ciel (Genèse 19.24 ; Deutéronome 29.23), fait qui est rappelé dans deux autres livres ; (Sagesse) et (Osée 11.8) ; mais ni Moïse, ni aucun écrivain sacré ne dit qu’elles furent ensevelies sous les eaux de la mer Morte. Cette opinion dont j’ignore l’auteur, a été adoptée sans examen et tenue pour certaine ; je crois qu’elle est fausse, et voici pourquoi : La destruction de ces villes eut lieu l’an 2267 avant Jésus-Christ, suivant l’Art de vérifier les dates ; or, plus de six siècles après, lorsque Moïse écrivait la Genèse et qu’il exposait l’étendue qu’avait, à cette époque même, le pays de Chanaan, il mentionnait Sodome, Gomorrhe, Adama, etc., comme existantes (Genèse 10.19). Je donnerai d’autres raisons au mot Pentapole].

Adama (2)

Ville de la tribu de Nephthali (Josué 19.36). Les 70 l’appellent Armath ; et la Vulgate, Edéma.

Adami