Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Dur
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Se prend pour difficile, triste, malheureux, cruel, austère, etc. (Genèse 45.5). Non vobis durum esse videatur quod me vendidistis ; l’hébreu : Ne vous affligez point de m’avoir vendu. Malheur à leur colère (Genèse 49.7), parce qu’elle est dure ; l’hébreu : parce qu’elle est endurcie, opiniâtre. Pharaon accabla les Israélites par des ouvrages durs (Exode 1.14), difficiles, insupportables. Vous êtes un peuple d’une tête dure (Exode 32.9), indocile, inflexible. Ces enfants de Sarvia (2 Samuel 3.39) me sont durs, me traitent avec hauteur, et exercent des duretés à contre-temps. Nabal était un homme dur et méchant, un homme sans humanité, sans douceur, sans considération (Psaumes 16.4). J’ai suivi des voies dures, j’ai mené une vie austère, j’ai eu une conduite difficile. Un cœur dur, endurci, insensible. Un front dur et insolent. J’ai rendu votre front plus dur que le leur (Ézéchiel 3.8). Les Israélites sont endurcis jusqu’à l’insensibilité : ils ont perdu toute honte. Je vous rendrai encore plus dur et plus hardi à reprendre le mal qu’ils ne le sont à le faire. Et dans Isaïe (Isaïe 50.7) : J’ai rendu votre face comme un rocher très-dur. Vos péchés sont devenus durs et incorrigibles (Jérémie 30.14). La jalousie est dure comme l’enfer (Cantique 8.6) : elle est cruelle, sévère, implacable comme la mort et le tombeau (Ecclésiaste 30.8). Le cheval indompté devient dur, intraitable, à moins qu’on ne le dresse de bonne heure.

Dudia