Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Ada
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Ada (1)

Femme de Lamech le bigame, fut mère de Jabel et de Jubal (Genèse 4.19). On ne sait pas le nom de ses autres enfants, car on présume qu’elle en eut un plus grand nombre. Un jour, on ne sait à propos de quoi, Lamech dit à ses deux femmes, Ada et Sella (Genèse 4.23-24) : Écoutez moi,. femmes de Lamech ; faites attention à mes discours : parce que j’ai tué un homme pour ma blessure, et un jeune homme pour ma meurtrissure (vous craignez pour ma vie ; mais rassurez-vous), Dieu punira sept fois le meurtrier de Caïn ; mais le meurtrier de Lamech sera châtié septante fois sept fois.

On peut voir sur cela les conjectures des commentateurs.

Ada (2)

Fille d’Hélon le Héthéen, et épouse d’Ésaü. Elle fut mère d’Éliphaz (Genèse 36.2-4, 10, 16). [Ada est nommée Basémath en (Genèse 26.34). Oolibama, fille d’Ana et autre femme d’Ésaü (Genèse 36.2), est nominée Judith, fille de Bééri, au même endroit, c’est-à-dire (Genèse 36.34). Basémath est nommée Mahéleth en (Genèse 38.9). Rien n’est plus commun dans l’Écriture que de voir une même personne porter différents noms, et les copistes ont pu s’y méprendre ; Basémath est ici (Genèse 36.2) nommée Mahéleth dans le Samaritain, qui la nomme encore de même aux versets 4, 10, 13, 17. Il est dit aussi, au verset 2 de ce même chapitre, qu’Oolibama descendait de Sébéon Hévéen, au lieu qu’il est dit (Genèse 36.34) que Judith, était fille de Bééri Héthéen. Le changement de demeure peut avoir donné lieu à ces différentes dénominations : elles pourraient venir aussi de quelque méprise de copiste. En (Genèse 26.34), les exemplaires grecs des Septante varient sur la patrie d’Elon ; les uns le disent Héthéen, les autres Hévéen ; en grec la différence est assez grande, mais elle est beaucoup moindre eu hébreu : HKTI, HKVI. En (Genèse 27.46), on voit que ces deux femmes étaient Héthéennes. Selon la Vulgate (Genèse 36.2), Oolibama était fille d’Ana, qui était fille de Sébéon ; selon le Samaritain et selon la version des Septante, elle était fille d’Ana, fils de Sébéon. Quelques-uns croient qu’Oolibama fille d’Ana et petite-fille de Sébéon (verset 2), pourrait être la même qu’Oolibama, fille d’Ana, dont il est parlé au verset 25, en supposant qu’Ana, père d’Oolibama, du verset 25, soit le même qu’Ana, fils de Sébéon, dont il est parlé au verset 24. Mais il paraît qu’Ana, père d’Oolibama, du verset 25, pouvait être Ana fils de Séir, dont il est parlé au verset 20. D’ailleurs, Séhéon, père d’Ana, du verset 24, n’était ni Hévéen, ni Héthéen, mais Horréen (Bible de Vence). Il ne faut pas confondre Ana ou Basémath, fille d’Eton, avec Basémath, fille d’Ismaël, qui fut aussi femme d’Ésaü : Voyez Bazemath]

Adad