Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Acra
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal

Ce nom est grec, et signifie en général une citadelle. Les Syriens et les Chaldéens ne laissent pas aussi de s’en servir dans le même sens. Le roi Antiochus Épiphane fit bâtir une citadelle, au nord du temple, sur une hauteur qui dominait sur ce saint lieu ; ce qui fit donner le nom d’Acra à cette montagne. Josèphe dit que cette hauteur était en demi-cercle, et que Simon Machabée ayant chassé les Syriens qui occupaient la citadelle d’Acra, la démolit et employa trois ans à aplanir la hauteur sur laquelle elle était bâtie. Il en fit jeter les démolitions dans la vallée qui était au pied, afin que le temple n’eût plus rien qui le commandât. On bâtit dans la suite sur la montagne d’Acra le palais d’Hélène, reine des Adiabeniens, le palais d’Agrippa, les archives publiques et le conseil, ou le lieu où s’assemblaient les magistrats de Jérusalem.