Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Cédron
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet
Westphal Bost

Cédron (1)

Torrent de Cédron, qui [prend naissance au nord de Jérusalem], coule dans une vallée [celle de Josaphat] à l’orient, entre cette ville et le mont des Oliviers, et qui va se dégorger dans la mer Morte. Il est d’ordinaire assez peu rempli d’eau ; souvent il n’en a point du tout. Mais lorsqu’il fait des orages ou de grosses pluies, il est fort enflé, et coule avec beaucoup d’impétuosité. Quelques-uns ont cru que le nom de Cédron lui venait de la quantité de cèdres qui étaient, dit-on, autrefois plantés sur son rivage, mais on n’a aucune preuve de ce fait ; et le nom de Cédron vient plutôt ou de l’obscurité de ce torrent, qui coule dans une vallée profonde, et qui était autrefois ombragé de beaucoup d’arbres, ou des égouts de la ville qui s’y déchargeaient. Josèphe décline toujours Cédron, Cédronos, Cédroni. La vallée de Cédron, surtout dans sa partie méridionale, était comme la voirie de Jérusalem ; les rois Asa (1 Rois 15.13), Ézéchias (2 Chroniques 29.16), et Josias (2 Rois 23.4) y ont brûlé les abominations et les idoles, qui avaient servi au culte des Juifs prévaricateurs.

Cédron (2)

Ville frontière de la Judée, du côté des Philistins, dit Barbié du Bocage, au sud-est de Jabué ou Jamnia, qu’Antiochus avait fait fortifier par Cendebée (1 Machabées 16.9). Le géographe de la Bible de Vence dit avec plusieurs que Cédron paraît être le même lieu que Gédor (1 Machabées 15.39, 40) ; Barbié du Bocage dit que l’on confond à tort ces deux localités.