Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Verge
Dictionnaire Biblique Bost
Westphal Calmet

Mesure de longueur. On a beaucoup parlé de la verge de Moïse qu’on a voulu retrouver dans le caducée de Mercure, et de la verge d’Aaron que des savants, guidés par un mot d’Euripide, ont cru être devenue le thyrse de Bacchus. La verge de Moïse, instrument de ses premiers miracles (Exode 4.2 ; 14.16 ; 17.5), n’a pas laissé de traces historiques ; dont Calmet lui-même, tout en supposant que Moïse l’a léguée à Josué, reconnaît qu’on n’en a pas de preuves, et la regarde comme perdue. La verge d’Aaron, qui fleurit miraculeusement lors de la rébellion de Coré (Nombres 17.8), fut placée dans le tabernacle, peut-être dans l’arche, en souvenir de cet événement (Nombres 17.10 ; Hébreux 9.4 ; cf. 1 Rois 8.9). On l’adore à Rome dans Saint-Jean-de-Latran comme une précieuse relique ; mais elle ne porte plus ni feuilles, ni fleurs, ni boutons ; les Égyptiens ont également prétendu en posséder les restes dans le temple d’Isis, et lui ont pareillement rendu un culte religieux.