Soutenez l'application Bible.audio

 


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Sephar
Dictionnaire Biblique Bost
Westphal Calmet

Montagne, ou plutôt ville, qui servait de frontière orientale aux Joktanides (Genèse 10.30). Selon quelques-uns, Bochart, Gesenius, ce serait Taphar, ou Dàfar, située sur les frontières de niadramaouth. Il est plus probable cependant (Winer, Preiswerk), qu’il s’agit de la ville désignée par Pline et Ptolémée, sous le nom de Saphar, à l’extrémité sud de l’Arabie Heureuse, à quelque distance de la mer. Le mot montagne d’orient est probablement une indication générale de la contrée, comme le nom d’un département ajouté à la suite d’un nom de ville ou de village. On suppose qu’il s’agit ici de la chaîne qui traverse l’Arabie depuis les environs de la Mecque jusqu’au golfe Persique. Les deux noms de ville marqueraient les limites nord et sud du pays ; les montagnes indiqueraient la position de l’est à l’ouest : c’est aussi plus ou moins ce que la tradition nous a laissé sur le pays de Joktan.