Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Pergame
Dictionnaire Biblique Bost
Westphal Calmet

Ancienne ville de Mysie, située à 28 km d’Elée, sur le fleuve Caïcus. Capitale d’un royaume fondé par l’eunuque Philétère, elle avait passé sous la domination romaine par le testament d’Attale III Philométor. Eumène II l’un de ses rois, voulant rivaliser avec Ptolémée, roi d’Égypte, avait substitué le parchemin (pergamentum) au papyrus, et fondé dans sa capitale une magnifique bibliothèque de 200000 volumes, dont Marc Antoine fit plus tard présent à Cléopâtre, après l’incendie de celle d’Alexandrie. Esculape avait dans cette ville un temple célèbre qu’on venait visiter des parties les plus éloignées de l’Asie. Pergame devint sous les Romains le chef-lieu d’une de leurs provinces, et le christianisme ne tarda pas à s’y établir, ainsi qu’on le voit (Apocalypse 1.14 ; 2.12) ; elle est appelée, dans ce dernier passage, le siège ou le trône de Satan, ce que quelques auteurs ont entendu du temple d’Esculape, qui avait, comme on sait, le serpent pour emblème ; cependant il est plus probable que l’apôtre prophète avait en vue soit l’idolâtrie en général, soit des persécutions auxquelles les chrétiens auraient été en butte dans cette ville. L’Église de Pergame est louée pour sa fidélité, mais le Saint-Esprit lui reproche les égarements de quelques-uns de ses membres ; voir l’article Nicolas.