Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nitre
Dictionnaire Biblique Bost
Calmet

Sel qu’on ne trouve dans la nature qu’à l’état de nitrate. On en distingue deux espèces différentes, l’une minérale, l’autre végétale ; la première, connue des Hébreux sous le nom de néther, est un sel lixiviel qu’on tire, en grande quantité, de l’eau salée de deux lacs de la vallée du Nil, et qu’on mêle avec de l’huile pour en faire du savon, de nos jours encore. Les Égyptiens s’en servaient pour l’embaumement des corps et pour le lavage des vêtements (Jérémie 2.22 ; Proverbes 25.20). La seconde, le borith, que nos versions ont traduit par potasse, savon et pureté (Malachie 3.2 ; Jérémie 2.22 ; Job 9.30), est un sel alcalin qu’on tire de la cendre de certaines plantes salées, et qui, mêlé avec de l’huile, est employé à fouler et à nettoyer les habits ; saint Jérôme fait remarquer, dans son commentaire sur le passage de Jérémie, qu’une espèce de ces plantes salées portait encore, de son temps, le nom de borith. Le nitre végétal est l’objet d’un commerce considérable dans les marchés de l’Orient ; mais la botanique n’a pas encore distingué et classé, d’une manière exacte et sûre, les différentes plantes salées des contrées méridionales. Les émanations animales sont indispensables à la formation de la plupart des nitrates.

No