Soutenez bible.audio


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nebuzaradan
Dictionnaire Biblique Bost

(2 Rois 25.8 ; Jérémie 39.9 ; 32.12)

Général de l’armée de Nebucadnetsar, attaché au service de la personne royale et l’un de ses principaux ministres. Il fut chargé par son maître absent, de présider au sac de Jérusalem (568 avant Jésus-Christ), un mois environ après que cette ville eut été prise pour la troisième et dernière fois par le roi de Babylone ; il s’acquitta de sa tâche en soldat, il dépouilla d’abord la ville et le temple de tous les trésors qui y restaient, puis il mit le feu à tout ce qui pouvait brûler ; les édifices publics, le temple et toutes les maisons devinrent la proie des flammes ; les remparts furent démolis et il ne resta plus que des cendres et des ruines sur l’emplacement où florissait naguère la sainte cité. N’ayant plus rien à faire en Judée, il donna l’ordre du départ, classa les prisonniers, chargea les riches dépouilles après avoir mis en pièces les ornements du temple qui ne pouvaient être emportés que par morceaux, partagea les terres entre les misérables habitants qu’il laissait en arrière sous le gouvernement de Guédalia, donna la liberté à Jérémie et à Baruc, selon les ordres qu’il avait reçu, et partit pour Babylone. Il paraît que plus tard encore, lors du siège de Tyr, il revint en Judée, et qu’il essaya, peut-être pour venger la mort de Guédalia, de faire de nouveau la guerre aux Juifs, mais ceux-ci s’étaient déjà retirés en Égypte, il ne pouvait plus y avoir de guerre ; une apparition suffisait au milieu de ces populations cinq fois décimées, et Nébuzaradan ne put emmener que 745 prisonniers (Jérémie 52.30).