Je fais un don


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Soleil
Dictionnaire Biblique Westphal
Bost Calmet

Le soleil est envisagé dans la Bible comme une des œuvres les plus glorieuses du Créateur (Genèse 1.16 ; Psaumes 74.16 ; Psaumes 148.3). Il est chargé de présider au jour (Psaumes 136.8 ; Jérémie 31.35), jusqu’à la fin des temps (Psaumes 72.5-17 ; Psaumes 89.37), et il obéit aux ordres de Dieu (Job 9.7 ; Matthieu 5.45 ; Josué 10.12). Sa clarté est une bénédiction pour la terre (Deutéronome 33.14 ; 2 Samuel 23.4 ; Ecclésiaste 11.7) ; mais ses rayons, qui brûlent la peau de l’homme (Job 30.28 ; Cantique 1.6), provoquent des insolations (Psaumes 121.6 ; Ésaïe 49.10 ; Jonas 4.8 ; Apocalypse 7.16) et produisent une chaleur finalement funeste à la végétation (Jacques 1.11 ; Matthieu 13.6). L’auteur du Psaume 19, dans une belle envolée, parle du soleil qui s’élance de la tente que Dieu lui a dressée (cf. Habakuk 3.11) pour parcourir sa carrière avec la joie d’un fiancé et la force d’un héros (Psaumes 19.5 ; Psaumes 19.7), mais ce passage est unique, et la sobriété de la Bible contraste avec les hymnes célèbres que d’autres religions consacrent au soleil.

Les cultes dont le soleil était l’objet en pays sémitique s’étaient implantés en Israël aussi ; quelques passages de l’Ancien Testament y font allusion (Deutéronome 4.19 ; Deutéronome 17.3 ; Ézéchiel 8.16 ; Job 31.26 ; comparez les noms : Beth-Sémès = maison du soleil, Josué 15.10 ; Josué 21.16 ; En-Sémès = source du soleil, Josué 15.7 ; Josué 18.17, etc.) ; 2 Rois 23.11 dit nettement que les « rois de Juda avaient consacré des chevaux et des chars au soleil » ; Asa déjà (2 Chroniques 14.4), puis Josias cherchent à mettre fin à ces pratiques idolâtres (2 Rois 23.5 ; 2 Rois 23.11 ; 2 Chroniques 34.4-7).

Il n’est pas question dans la Bible d’éclipses de soleil ; il se peut toutefois que certains passages eschatologiques s’inspirent des phénomènes qui se produisent en pareilles circonstances. Les cadrans solaires n’étaient pas inconnus des Israélites, mais nous ne pouvons pas préciser leur facture ; voir (2 Rois 20.9-11 ; Ésaïe 38.8) Cadran d’Achaz.

Le soleil a fourni de belles images aux écrivains bibliques :

  • « Ceux qui aiment Jéhovah, dit un vieux texte (Juges 5.31),
  • sont comme le soleil quand il paraît dans sa force » ; « Jéhovah est un soleil et un bouclier » (Psaumes 84.12) ;
  • Malachie 4.2 annonce le « soleil de justice » qui se lèvera,
  • et Jésus parle des « justes qui resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père » (Matthieu 13.43).

Voir encore 2 Samuel 23.4 ; Psaumes 89.37 ; Cantique 6.10 ; Ésaïe 60.20 ; Jérémie 15.9 ; Matthieu 17.2 ; Apocalypse 1.16.

Assez souvent aussi des expressions servant à préciser les fonctions du soleil sont appliquées à Dieu lui-même (Nombres 6.25 ; Deutéronome 33.2 ; Psaumes 50.2).

Aux derniers temps, prophétisent les visionnaires qui attendent le retour de Jéhovah, de grandes modifications se produiront dans le soleil, dont l’éclat s’obscurcira (Ésaïe 13.10 ; Ésaïe 24.23 ; Ésaïe 30.26; Joël 2.10-31 ; Joël 3.15 ; Marc 13.24 ; Matthieu 24.29; Luc 21.25 ; Actes 2.20 ; Apocalypse 6.12 etc.), et dans la cité future les rachetés de l’Éternel pourront se passer de l’astre du jour, car la gloire de Dieu les éclairera et l’Agneau sera leur flambeau (Ésaïe 60.19 ; Apocalypse 21.23). Cwt.


Dictionnaire Encyclopédique de la Bible par Alexandre WESTPHAL, Pasteur, Docteur en Théologie, et professeur honoraire de l'Université de Toulouse (Faculté de Théologie protestante de Montauban).
Edition originale publiée en 1932 par les Editions et Imprimeries « Je Sers », Issy-les-Moulineaux. Imprimeries Réunies Ducros et Lombard, Aberlen et Cie. Valence sur Rhone.
Numérisation Yves PETRAKIAN – 2005 France.